ALLER MIEUX PAR LA SOPHROLOGIE: LES CONSEILS DE VALENTINE

Aujourd’hui je vous propose de découvrir la sophrologie. cette technique de relaxation amène au bien-être et au ressourcement. Valentine VOGT, sophrologue vous expliquera mieux que moi en quoi cela consiste et les bienfaits attendus. Voici, sans plus attendre, son interview.

Valentine, tu es sophrologue, anime un groupe de sophrologie à Gundershoffen et fait également de l’accompagnement en piscine. Peux-tu nous raconter quel est ton parcours et comment tu en es arrivée là?

Après avoir vécu plusieurs traumatismes, j’ai été amenée à effectuer une psychothérapie qui m’avait ensuite menée à la découverte de la sophrologie. J’avais alors appris que la thérapie libère l’esprit, mais pas le corps qui garde en mémoire les souffrances. Et c’était principalement pour cette raison-là que j’ai suivi la pratique de la sophrologie en cabinet médical, ce qui m’avait permis d’acquérir une meilleure connaissance de moi-même et de renforcer mon bien-être en quelques mois. Le désir de me former à cette science m’est venue quelques années plus tard, d’abord pour mon développement personnel, puis pour accéder au métier de sophrologue.

Concernant la sophrologie en piscine : je n’ai pas eu l’occasion de la mettre en place pour l’instant, notamment pour des raisons logistiques.

 

La sophrologie est un terme assez général. Peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste exactement?

La sophrologie est une science qui agit sur le corps et sur le mental et permet de développer la conscience d’une personne à travers l’écoute de ses ressentis dans le corps. L’étymologie provient du grec Sos : harmonie ; phren : esprit, membrane ; logos : étude, science. C’est l’étude de l’harmonisation de la conscience. Ainsi les techniques proposées se caractérisent par des exercices de « Relaxation Dynamique » et peuvent s’adresser et s’adapter à tous selon les besoins et les contraintes de chacun. L’ensemble de ces outils amène à travailler la respiration, la décontraction musculaire et la suggestion mentale à travers la visualisation d’images positives. En pratiquant régulièrement, ils permettent d’acquérir une meilleure connaissance de soi, un état de bien-être renforcé, de stimuler et développer ses propres capacités intellectuelles, c’est-à-dire, la conscience.

Ses 4 domaines de prédilection sont: la gestion du stress, l’équilibre et le bien-être général, la confiance en soi, les valeurs de la vie (humilité, bienveillance, gratitude,…). Mais il existe d’autres applications comme l’accompagnement des malades, la gestion de la douleur, les phobies, préparation à l’accouchement, …

 

Comment se déroule une séance?

La pratique se déroule selon un protocole précis et une méthodologie spécifique en trois temps:

  1. Avant la séance : le sophrologue donne les indications du protocole selon le thème ou le problème évoqué et la façon dont la séance va se dérouler (en position debout, assise ou allongée) ;
  2. Pendant la séance : celle-ci est guidée par le sophrologue avec une voix apaisante et des mots bienveillants, en amenant la ou les personnes, les yeux fermés, à un niveau de conscience entre la veille et le sommeil pour favoriser la détente mentale et corporelle, dans l’Ici et Maintenant et pour accueillir les sensations ;
  3. Retour à la vigilance normale, ouverture des yeux et possibilité d’échanges verbaux sur le vécu de la séance.

 

 

Quelles sont les différentes techniques que tu emploies?

Voici les techniques que j’emploie dans le cadre de la gestion du stress :

  • La relaxation dynamique consiste à contracter et décontracter volontairement certains muscles selon un rythme de respiration en position debout ; puis en position assise ou allongée, avec  un relâchement progressif du corps et la visualisation d’un objet ou d’une image positive, ce qui permet de se concentrer sur le positif et l’intégrer dans la conscience.
  • Les contes sophrologiques à thèmes : déroulement identique au début de séance comme ci-dessus, suivi d’autres suggestions positives par exemple, le « sourire intérieur ».
  • L’initiation à la méditation : position assise sur un coussin ou au bord d’une chaise et concentration sur une valeur, comme la bienveillance par exemple. Laisser passer les pensées qui arrivent sans s’y attarder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *